SNOWBOARD : Faute de carre back et blessures

Je te présente tout le matériel que j’utilise :
Casque, masques et lunettes de soleil, protège dents, protection dorsale, impact short et genouillères.

0- Snowboard = Danger ⚠

Devoir déchausser sa board trop souvent, voilà ce qui frustre beaucoup de snowboardeur.

Est-ce que le snowboard est un sport ingrat ❓
Pas du tout !
En toute logique, ta progression est proportionnelle à la qualité de tes entrainements.
Comparons avec une autre situation.
Est-ce que tu aimerais apprendre à piloter un avion tout seul ? 
Pour prendre une leçon, si on te donne le choix, entre ton beau-frère, qui fait un peu de parapente ou un moniteur de delta plane ?
Il n’y a aucun doute, aucun de ces choix ne permettent d’apprendre à piloter correctement et tu risques de te crasher violemment. 

En snowboard, c’est pareil. Si tu apprends tout seul, avec les conseils d’un pote, ou avec un moniteur de ski…tu penseras surement que le snowboard est un sport difficile et ingrat.

Voilà mon conseil :
Que tu sois fan de vitesse ou simplement, que tu ne souhaites pas te retrouver bloqué sur tous les plats, la technique est la même. Il faut savoir glisser avec ton snowboard à plat.

1- En finir avec les blessures

Les poignets, tout comme le coccyx sont exposés aux blessures suite aux fautes de carre back.
Une faute de carre back, entraîne le corps en arrière.
On tombe alors sur le coccyx, les poignets et même la tête en fonction de l’intensité de la chute.

faute de carre back

1.5- Les solutions

Tu as le pouvoir d’agir sur les risques que tu prends en appliquant quelques astuces simples.

✅ SOLUTION 1 : Eviter les fautes de carre back 🤔. 
SOLUTION 2 : L’échauffement limite sérieusement les risques de blessures.
✅ SOLUTION 3 : L’usage des protèges poignets, bon ou mauvais ?

Es tu prêt à appliquer ces solutions ?



✅ SOLUTION 1 : Eviter la faute de carre talon.
L’ABC 3.0, t’enseigne depuis le début COMMENT éviter les fautes de carre talon. “Ah bon ? 😮”

1️⃣ Souviens toi de la position de base dans le mail n° 1.

Ce n’est pas un hasard si je t’enseigne la position de base depuis le début. 
1- Sa maîtrise est indispensable pour ta progression
2- Elle est garante de ta sécurité.

Ne t’inquiète pas, tu trouveras l’ABC 3.0 COMPLET dans le dernier BONUS 🎁. Tu pourras ainsi retrouver toutes les astuces dont tu as besoin.

2️⃣ Tu te souviens du pouvoir caché de tes fixations ? (mail n°3)
Tout comme la position de base, un bon réglage de fixation va te permettre de prendre un niveau que tu n’imagines même pas. Et dans le cas contraire, un mauvais réglage va littéralement te péter les poignets ⚠ 🤕.

Ce dessin te montre un mauvais réglage classique. Le poids est au dessus de la carre talon, ce qui facilite les fautes de carre back.

Concernant le matos, il existe deux autres points important : 
1-Le bon choix de ta taille de boots
2-Le serrage des fixations + boots. 
Le but étant d’avoir le plus de précision possible dans le contrôle de ton matériel et de tes sensations.

3️⃣ La faute de carre entre 2 virages :

C’est ce qu’il arrive quand tu rides au feeling. Tu sais tourner, tu sais rider, mais tu ne sais pas vraiment comment tu fais pour que ça marche.

Ex : Quand un moniteur te dit “met ton poids sur l’avant”, en espérant que tu  tournes. Si ça marche, tu as de la chance, car clairement, tu ne sais pas ce qu’il se passe avec ta board, tes pieds etc

Quand tu tombes entre 2 virages, c’est pareil, tu ne sais pas pourquoi, parfois tu tombes et parfois tu ne tombes pas.
 
Ce problème existe quand ta progression est incomplète. Tu as des “trous”, des manques, dans ta technique et ça bloque ton évolution.

La méthode “étape par étape” que tu as vu dans le mail n°5 te permet de changer cela définitivement.
C’est la meilleure méthode pour booster ta dopamine, toujours apprendre de nouvelles choses et limiter les risques de blessure.

Retrouve cette méthode de progression dans la Nomad Snowboard School.
Clique ici pour voir les détails et t’inscrire pour un essai gratuit.


✅  SOLUTION 2 : “La journée type idéale”, tu t’en souviens ??

Je t’en parle dans l’email d’hier 👨‍🏫
Pourquoi cette journée est “Idéale” ?
Pour ta sécurité et donc, ta progression. Si t’es blessé, compliqué de progresser.

On est trop habitué au “fait ce que je dis, pas ce que je fais”. Typiquement, le moniteur qui te dit de porter un casque et qui n’en porte pas…
 
De plus, tu penses que l’échauffement, c’est un truc chiant que personne ne fait. Si tu viens rider avec moi, tu verras que je m’échauffe et plusieurs fois par jour si nécessaire. Donc ta journée type devrait commencer par un échauffement. Surtout qu’il existe plein de manière pour s’échauffer sans avoir l’impression de perdre ton temps.

_________________________________________________
✅ SOLUTION 3 :  Les protèges poignets  
⚠ Attention avec l’usage des protèges poignets. Il est connu dans le milieu du roller et du snowboard qu’une mauvaise protection de poignet ou un mauvais réglage de celle-ci, peut avoir l’effet inverse et faire plus de mal que de bien. 

J’ai malheureusement vu à plusieurs reprises des fractures de l’avant-bras du fait de protections trop grandes et “mal” conçues.
Les protections de poignet ont beaucoup évoluées durant cette dernière décennie et par conséquent, si vous souhaitez en utiliser, je vous conseille d’opter pour un modèle récent et conçu par une marque spécialisée dans le snowboard.

2 - Varions les plaisirs 🤭

La faute de carre front (orteil)
1- Entre deux virages : Tout comme la faute de carre talon, la méthode étape par étape peut corriger cela en t’apprenant toutes les phases du virage.

2- Fatigue et perte de contrôle : Tous les snowboardeur savent déraper sur les talons et lever les orteils pour ne pas faire de faute de carre. Pourtant, cela arrive parfois et on sait que la chute va piquer 😨😬. Tu sais maintenant que la “journée type idéale” a pour but de t’éviter ce genre d’erreur. Savoir se reposer avant de se faire mal est la clé.


Les collisions
Les collisions entre pratiquants entraînent les blessures les plus graves car les chocs peuvent être très violents. C’est également en cas de collision que le casque, ainsi que la protection dorsale jouent un rôle important.

Il existe une règle de priorité sur les pistes…très peu de personnes l’a respectent, elle n’a donc pas d’intérêt pour ta sécurité. Je te conseille d’observer ce qu’il se passe autour de toi et d’agir en conséquence.

En snowboard, lors des déplacements sur la carre talon, notre champ de vision est réduit. Il en va de ta sécurité de TOUJOURS regarder ce qu’il se passe de ce côté là si tu ne veux pas te faire percuter par un autre usager.

3 - En mode "ROBOCOP"

"Moi les protections ça me gêne", ça me tient trop chaud"...🤔

Par chance, en montagne, il fait froid et les protections sont relativement simple à porter. 
Chacun est libre de ses choix et je respecte ceux qui ne souhaitent pas en utiliser. Simplement, si tu souhaites en porter pour éviter les blessures, prend le temps de bien choisir le modèle qu’il te faut afin d’être confortable.

⛑ Casque : Très utile en cas de collision et de faute de carre, de chute en hors-piste où l’on est exposé aux rochers.

Protection dorsale : Pour les mêmes raisons que le casque.

Impact short : Très utile pour les débutants en cas de chute sur le coccyx. Très utile pour la pratique du freestyle et l’usage de module de jib (boxes et rails)

Genouillères : Tout comme l’impact short, elles peuvent être appréciées des débutants qui s’exposent à quelques chutes sur les genoux et très appréciée en freestyle et pour la pratique du jib.

Protèges poignets : Comme expliqué plus haut, les avis divergent en ce qui concerne leur intérêt, dans la mesure où ils peuvent créer également un nouveau risque. Dans tous les cas, un bon réglage et un design moderne provenant d’une marque de snowboard est indispensable pour optimiser leur performance.


👓 Masque / Lunettes de soleil : Utiliser un verre pour le soleil, un jour de mauvaise visibilité, c’est comme conduire sans phare pendant la nuit. Il est très courant d’avoir des nuages en montagne, donc un masque pour le mauvais temps, ce n’est pas du luxe.

🦷 Protège dents : Si tu engages en freestyle ou en freeride, un protège dents peut t’éviter de manger de la soupe pour le restant de tes jours. Une réception genoux dans les dents, avoir les dents qui claquent lors d’un choc à la tête…ça fait partis des risques d’un ride engagé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.